Frank de Boer : non à l’égalité de salaires entre hommes et femmes dans le foot

0
65
égalité de salaire football

Frank de Boer ne tournait pas en rond pour exprimer son point de vue par rapport à l’égalité de salaires entre hommes et femmes en football. L’ancien directeur de Crystal Palace a utilisé le mot « ridicule » pour qualifier cette revendication des footballeuses.

Un point de vue allant à l’encontre de la réalité

Se référant à la réalité qui est en train de se passer, l’avis de Frank de Boer pourrait aller à l’encontre de la réalité. Certains pays ont déjà déclaré être prêts à se soumettre à la revendication de leurs joueuses nationales et internationales. La Norvège et les Pays-Bas en font partie. Ils se trouvent même à la tête de ceux qui défendent cette cause féminine.

La Royal Dutch Football Association (KNVB) a également déjà confirmé sa disposition à s’aligner à ce régime de rémunération égalitaire entre hommes et femmes. En attendant le terme de toutes les démarches qui sont déjà en cours, elle promet l’augmentation importante des indemnités. Plus tard en 2023, ses footballeuses nationales auront la chance de bénéficier des mêmes salaires que les hommes.

Quant aux joueuses formant l’équipe nationale féminine américaine, elles attendent encore leur sort qui est entre les mains de leur fédération.

Popularité et salaire

Toujours vouloir défendre sa position, Frank se réfère à la popularité. C’est sur cette dernière qu’il entend confirmer son point de vue sur cette égalité de salaires entre hommes et femmes en football. Les footballeuses ne sont pas aussi populaires que les hommes. Elles ne doivent donc pas revendiquer les mêmes salaires que ceux de ces derniers, affirme-t-il.

Les femmes doivent donc recevoir ce qu’elles méritent, selon son avis. Elles n’ont même pas la même force physique que les hommes, insiste-t-il. C’est en effet une opinion parmi tant d’autres, vu que la liberté d’expression est de mise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here