Javier Tebas condamne le dopage financier des « clubs d’État »

0
21
foot

De retour dans son attaque contre les surnommés « clubs d’État », Javier Tebas ne lâche pas prise. Il maintient son cap par rapport au dopage financier dans le monde du football. Son tir se dirige principalement vers Manchester City et PSG.

Manchester City et PSG : cibles principales du président de la Liga

Les deux clubs phares européens font l’objet d’attaque du président de la Liga, Javier Tebas. Celui-ci qualifie les dirigeants de Manchester City et ceux du PSG de dopeurs financiers dans le monde du football.

Respectivement champion de la Premier League et champion de France en titre, les deux équipes continuent d’être bercées par des sponsors géants. Elles présentent un danger pour le football européen, a déclaré sans détour l’avocat espagnol de 57 ans. Celui-ci a déjà demandé à l’UEFA de sanctionner ceux qui transgressent les règles du marché du football.

À noter que Manchester City appartient à City Football Group, dont le groupe Abu Dhabi United détient une part de 87 %. Quant au PSG, cette équipe est sous la houlette du fonds Qatars Sport Investment depuis l’année 2011.

Les grands clubs espagnols bien gérés

Le président de la Liga a également réagi contre les critiques envers les grands clubs espagnols. Selon certains observateurs, ces derniers constituent également une menace pour l’équilibre du marché du football européen. Ils comprennent principalement le Barça et le Real de Madrid qui payent des salaires beaucoup plus élevés à leurs joueurs.

Le dirigeant de football espagnol se défend sur le fait que ces deux équipes n’ont reçu aucune aide de l’État, contrairement à City et PSG. Elles ont été bien gérées de manière responsable, a-t-il soutenu.

Un engagement beaucoup plus fort en faveur du football européen

À analyser ses propos, le président de la Liga, juriste de formation, veut instaurer un marché de football bien équilibré en Europe. Il vise le respect du fair-play financier dans le monde du transfert et du salaire des joueurs. Pour ce faire, Javier Tebas exhorte les dirigeants du football européen d’agir d’une manière responsable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here