East Bengal oriental souffle sa centième bougie

0
17
équipe indien

L’East Bengal Club a commencé à fêter son centième anniversaire le 1er août 2019. L’événement s’est déroulé à Kolkota, en Inde. Différentes personnalités y ont été présentes.

East Bengal Club : facteur de la popularisation du football en Inde

À l’occasion de la fête du centième anniversaire du club Bengal oriental, Matama Banerjee n’a pas hésité à donner son avis. Elle se dit être reconnaissante des efforts réalisés par cette association sportive. Selon elle, cette dernière contribuait largement à la popularisation de la discipline sportive, le football, en Inde.

Le premier ministre voulait en effet manifester son admiration pour East Bengal Club qui a su évoluer. Après sa création en 1920 à Kolkota, il a pu surmonter diverses difficultés et instaurer l’amour du foot dans le pays. C’est une glorieuse contribution, selon l’avis de madame Banerjee.

De grandes fêtes en perspective

Toujours à propos de cette célébration, Benerjee a annoncé l’organisation des événements spéciaux. C’est une manière de montrer que son gouvernement, par le biais du Département des sports, s’implique particulièrement dans cette célébration. Cette dernière sera en effet à marquer par de grandes festivités. La première ayant eu lieu à Kalkota a été marquée par l’octroi de divers prix aux anciennes stars du football.

L’ex-capitaine de cricket indien recevait particulièrement le trophée dénommé « Bharat Gourav ». Il en était de même pour d’anciens footballeurs : le prix de Life Time Achievement Awards pour Manaranjan Bhattacherjee et Bhaskar Ganguli. Le prix du meilleur entraîneur a été attribué à PK Banerjee.

À noter que plusieurs personnalités politiques et sportives ont été présentes à cette première célébration. Le ministre des Sports, Arup Biswas et l’ancien capitaine de cricket indien, Sourav Ganguly, en font partie. Il y avait également des joueurs qui honoraient cette cérémonie par leur présence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here