« Dieu à un Plan » : déclaration de l’entraîneur sur la mort de Braeden Braddforth

0
14
entraineur

Un an après l’événement tragique, la mort de Braeden Bradforth refait la une des journaux. Elle est qualifiée par son entraineur à l’époque comme un acte de Dieu.

Tout s’est passé après l’entrainement

Parti après l’apparition de l’incidence, en 2018, l’ancien entraîneur du collège de Kansas n’oublie pas ce qui est arrivé à son entrainé Braeden Bradforth. La mort de celui-ci, selon lui, paraît un peu mystérieuse. « Dieu à un plan », se défend-il. Jeff Sims profite de la récente réunion de presse à la Mid-America Intercollegiate Athletic Conference à Kansas City pour faire cette déclaration.

Il veut, en fait, apporter des éclaircissements sur ce qui s’est passé par rapport à certaines accusations contre lui. Des joueurs ont, par exemple, déclaré sur la chaine KCUR qu’ils ne pouvaient pas boire de l’eau pendant l’entraînement.

Aucun danger pour les joueurs au collège de Kansas

Quant à Greg McVey, directeur des sports du collège depuis avril, celui-ci déclare objectivement que les joueurs ne courent aucun risque dans son site. Toutes les personnes participant aux sports de l’école doivent passer un examen sérieux, a-t-il confirmé. C’est ce dernier qui détermine l’aptitude ou pas. Il s’agit d’une manière de dire que les admis ont une meilleure santé et ne devraient courir aucun danger.

Le directeur affirme même que le collège ne propose jamais des activités si fortes que les jeunes pourraient se mettre en danger. C’est une façon d’assurer le public et de maintenir la confiance des parents.

La circonstance de la mort de Braeden Bradforth selon un médecin

Selon l’avis d’un médecin expert, Braede Bradforth a fait des exercices auxquels il n’est pas habitué. Ce jeune se donnait la mort à l’âge de 19 ans pendant sa seule et dernière pratique du football au collège di Kansas. Ce même médecin dit également que ce qu’a fait le jeune homme à ce moment-là était un exercice à faire. C’est une déclaration objective qui n’accuse personne à endosser la responsabilité sur cette tragédie. Cela pourrait toutefois confirmer implicitement la thèse de Sims considérant ce décès comme un plan de Dieu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here